Alors qu’il terminait sur la seconde place sur le podium samedi en Espagne, Enzo Hoarau a été victime d’une collision dimanche peu après le départ. Un contre temps fâcheux qui ne lui a pas permis de reprendre la course.

C’est sur le prestigieux circuit Ricardo Tormo de Valence en Espagne que le jeune pilote réunionnais Enzo «fasty foxy» Hoarau avait rendez-vous ce week-end pour l’avant dernier meeting du Championnat ESBK (championnat espagnol de superbike) en catégorie Moto 4.

Après une mise en conditions et diverses adaptations apportées à la Beon lors des séances FP1 et FP2 la journée de Vendredi, Enzo réalisait une grosse performance en signant sa première pole lors de la séance de Time Attack du Samedi matin. En excellente conditions après sa convalescence suite à sa double fracture de mi-saison, fasty foxy se présentait sur la première place de la ligne de départ pour la Course1 du Samedi. Menant le bal la majorité de la course, il se faisait reprendre par le groupeto de chasse dans l’ultime tour pour redescendre à la 4° place un court instant avant le sprint final qui le voyait terminer en trombe à la deuxième place à seulement un demi dixième de la référence absolu en ESBK Longarela. Enzo «fasty foxy» concrétisait par un podium en P2 ses très bonnes prédispositions remarquées lors des derniers meetings.

Lors du warm up matinal du Dimanche, Enzo validait ses choix techniques en vue de la deuxième et dernière course au programme du meeting de Valence. Là cette course était loin de tourner en la faveur de fasty foxy qui, à peine quelques mètres après s’être élancé voyait sa monture caler en pleine ligne droite. Se signalant immédiatement en levant le bras, un concurrent s’étant élancé depuis le fond de grille ne le voyait pas et heurtait la Beon d’Enzo Hoarau à haute vitesse. Le drapeau rouge était immédiatement déployé sur le circuit pour permettre l’évacuation de Miguel Bernal blessé lors de la collision. « A vrai dire je n’ai rien vu venir » déclarait Enzo «fasty foxy» Hoarau. « Sur le moment j’étais surtout extrêmement déçu que la moto cale après le départ puis un gros choc par l’arrière. J’ai été propulsé sur la droite côté muret mais j’ai pu rester sur la moto ». Compte tenu des dégâts sur la seule moto de course du réunionnais, il lui était évidemment impossible de repartir. L’encadrement sportif d’Enzo nous informait par la suite que Miguel se plaignait de douleurs à la cuisse sans plus de précisions de la part du team MRE Talent à l’heure de notre bouclage.

Prochain rendez-vous : le fabuleux circuit de Jerez le week-end prochain (28/31 Octobre)

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentDamien Dorseuil remporte le Rallye de Saint-Joseph
Article suivantBourez sur les traces de Florès
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici