Jean Patrice Payet du Caposs est devenu un spécialiste du Trail court, récent vainqueur du Trail de la Savane en mars 2019. Sa victoire à la Chaloupe Saint-Leu dimanche en témoigne.

Leu Trail 14 Juillet 2019

Dimanche 14 juillet se déroulait dans les hauts de Saint-Leu à 850 mètres d’altitude, le trail court d’une distance de 22 kilomètres. L’occasion pour les connaisseurs d’assister au duel des cousins Payet Jean-Patrice de Rando passion et Freddie dit « Mouss Kartel Payet » qui ont à eux deux entretenu le suspense.

Organisé par l’Association de développement des hauts (ADH) et l’AC Chaloupe Saint-Leu, deux associations, qui œuvrent ensemble dans le domaine environnemental et sportif pour le développement des hauts de l’Ile, cette course représente une belle initiative.
Au départ, 215 athlètes, des traileurs venus pour se tester physiquement et techniquement sur ces pentes. Avec une cerise sur le gâteau avec un challenge « Le Témor », petite course de côte sur 825 m de D+, qui permet à Jean Patrice Payet de remporter le trophée de meilleur grimpeur à l’image du Tour de France, avec un chrono de 01:55 sur la côte de Cayenne au sentier Mutel.

Quatre ténors vont prendre les commandes dès le départ : Cédric Vassor, Freddie Payet, Gregory Bataille et Jean Patrice Payet. Les quatre mousquetaires feront la course en tête. Pour Jean Patrice, ce qui a fait la différence reste sans nul doute sa vision de la course : « j’ai géré la descente, nous étions ensemble avec Grégory, Cédric et Freddie, et j’ai forcé l’allure sur la montée du Témor ; les autres n’ont pas pu me suivre. Je suis content de retrouver mon cousin Freddie qui a terminé 3ème sur l’Arc en Ciel. C’est un nom à retenir croyez-moi, il a plus de caisse que moi».

A la seconde place du podium, on retrouve Grégory Bataille qui porte bien son nom devant Freddie Payet.

Côté femmes, Priscilla Nativel de l’Athlétique Club de Saint Leu a dicté son tempo sur les traces de la Chaloupe. «A Cayenne, parcours que je connais bien étant de la Région, j’avais le mental et le physique, j’ai pu creuser l’écart dans la montée, tout en gardant le rythme. J’avais de bonnes sensations ». Elle l’emporte avec un temps de 02 heures 27mn et 21 secondes devant Ratinarisoa Landrinirina.

Christine Guazzone s’empare de la troisième marche du podium, et analyse sa course de manière positive : « Ici sur le Leu Trail, j’ai perdu du temps dans la descente, où les premières m’ont distancé. Mais je ne suis pas déçue car j’ai amélioré mon temps de 2017 (02 :42). Je prépare la Diagonale des Fous, je ferai en août un détour sur le Trail de l’Ubaye dans une des plus belles vallées des Alpes du Sud » conclue Christine confiante.

Texte et photos: Gil Victoire

Le Classement :
1er     01:55:54    PAYET Jean Patrice
2ème 01:58:17    BATAILLE Gregory
3ème 01:59:59    PAYET Freddie
4ème 02:01:52    VASSOR Cédric
5ème 02:06:15    HOARAU Pierre
6ème 02:06:21    LEBON Damien
7ème 02:09:21    SMITH Alexandre
8ème 02:11:44    MICHEL Patrice
9ème 02:14:18    AUJOULAT Arnaud
10ème 02:16:27   GONTHIER Clément

Femmes :
1ère    02:27:21    NATIVEL Priscilla
2ème 02:37:35    RATINARISOA  LANDINIRINA
3ème 02:38:54    GUAZZONE LEBON Christine
4ème 02:46:02    EDOUARD Leslie
5ème 02:49:40    BARRÉ Anne
6ème 02:50:21    MAUREL Pauline-France
7ème 02:58:28    SEPEROUMAL Marie Gilette Andréa
8ème 02:59:09    LEBON Régine
9ème 03:00:00    STEPHAN Muriel
10ème 03:06:02   PEIGNAUD Marion

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentC’est le grand jour !
Article suivantFootball : domination réunionnaise
Connu et reconnu par les tous les sportifs, boîtier à portée de main prêt à déclencher, Gil Victoire a fait de sa passion de la photo de sport un art de vivre. Tous les week-end, il arpente les sentiers pour figer les plus beaux instants des courses sur la Réunion. Il y a de grandes chances que vous le croisiez lors d’un trail.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici