Au deuxième jour de compétition du meeting de natation de l’océan Indien, plusieurs performances nationales ont été réalisées. Une journée riche en sensations. Les nageurs réunionnais évoluant dans les clubs métropolitains n’ont pas démérité et trustent nombre de podiums. Des conditions idéales malgré un peu trop de vent, une organisation hors pair. Mais toujours pas d’Amaury Leveaux, l’invité vedette qui ne participera donc pas à la dernière journée ce dimanche.

Le meeting de natation de l’océan Indien qui se déroule sur trois jours à la piscine du Chaudron entre aujourd’hui dans la dernière ligne droite. Hier plusieurs records sont tombés avec notamment le jeune Léon Marchand (17 ans) de Toulouse qui a réalisé un chrono de 28 ‘’74 au 50 mètres brasse. Le champion de France du 200 mètres papillon n’a laissé aucune chance à ses concurrents.

Sur le 100 mètres dos hommes, le Réunionnais Pierre-Yves Desprez qui évolue à Dijon n’a pas fait dans le détail s’emparant de la première place en 56’’38 devant Léon Marchand et le Réunionnais médaillé des jeux des Iles, Corentin Trinez, actuellement à Monaco.

La finale du 400 mètres nage libre messieurs a été remporté par le Lyonnais Jean-Baptiste Bernet devant Matthieu Ceüs de l’Aquatic Club de l4est Réunion.

Jean-Patrick Bernet des Dauphins de Saint-Louis a remporté la finale du 200 mètres hommes papillon devant Antoine Morel du même club.

En 200 mètres papillon dames, c’est Julie Boutin du club bourguignon de Chalon-sur-Saône qui l’emporte devant la Réunionnaise Janice Omnes de Saint-Pierre.

Aujourd’hui les épreuves débuteront à 9h30 et les finales à partir de 15h30. Ouvert au public et gratuit.

Tous les résultats peuvent être consultés sur :
https://www.liveffn.com/cgi-bin/resultats.php?competition=63847&langue=fra

Texte et photos: Pierre Marchal

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentLes performances au rendez-vous
Article suivantCyclisme : Donavan Grondin de retour.
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici