Ce dimanche 5 février 2023 se tenait à Toulouse le très attendu et très relevé « Sélectif Equipe de France » qui a rassemblé le top niveau français de la discipline du bloc, pour les catégories U16 à U20. Quatre grimpeurs Péi se sont confrontés à un circuit de cinq blocs d’une grande exigence technique et physique pour chacune des 6 catégories. Les résultats sont encourageants puisque trois de nos athlètes ont réussi à se hisser dans le TOP 6.

En U18, Quentin PARACHOU (7a L’Ouest) est particulièrement efficace et se classe à une belle 4e place en réussissant 3 blocs du circuit en seulement 4 essais. Deux rangs derrière, Max BERTONE (Austral Roc) pointe à la 6e place avec aussi 3 blocs au compteur, mais il lui faudra 3 essais de plus que son camarade d’entraînement du Pôle Espoir de la Réunion.

En U20, Sam POULLAIN (7a L’Ouest) fait une solide prestation avec 3 blocs réussis. Dans le dernier bloc du circuit il attrape la prise de zone mais il ne stabilise pas suffisamment sa position sur cette prise pour que le juge lui valide sa performance et malheureusement la 2ème place du classement lui échappe… Le Saint Leusien titulaire du Pôle Espoir de la Réunion devra se contenter d’une honorable 5e place.

Enfin, nous retrouvons Louis FECHOZ (Austral Roc) avec un seul bloc réussi il se classe 12eme, loin de ses attentes.

En conclusion ce premier rendez-vous augure de bonnes choses pour les jeunes bloqueurs réunionnais qui en ont encore « sous la semelle ».  Dès demain ils reprennent l’entraînement au Pôle Espoir de la Réunion pour régler les derniers détails et être fins prêts pour briller durant les Championnats de France de bloc jeunes qui arrivent à grands pas les 18 et 19 février à Sartilly.

Photo Pierre Marchal

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentAnahita, Prem’s à la Prem’s
Article suivantLes JO en ligne de mire
Pierre Marchal
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici