A chaque Grand-Raid, le dernier finisher reçoit les acclamations du public et les holàs des supporters. Cette année, c’est Nathalie Cutrone qui a fermé la marche de cette édition exceptionnelle.

Le dernier coureur à avoir franchi la ligne d’arrivée à temps est une femme. Après trois nuits dehors et 66 heures sur les sentiers réunionnais, Nathalie Cutrone est arrivée au stade de la Redoute à tout juste 16 heures. Malgré quelques minutes hors délais, la traileuse a terminé la Diagonale des Fous. C’est la première femme qui finit dernière le Grand Raid en 10 ans.
La Grenobloise a été accueillie par son mari Mathieu et Pierre son compagnon d’entraînement. Elle a couru pour son neveu atteint d’autisme et tous les autres enfants malades.
Partie à 22 heures ce jeudi de la Ravine Blanche à Saint-Pierre, cette “folle” courageuse a dévalé les 166 km de course. Cette traileuse au mental d’acier n’a rien lâché et elle peut repartir fièrement avec son maillot de finisher de l’édition 2019 !

Photos: Pierre Marchal

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentFlorent Bouguin | Chronique d’un échec annoncé
Article suivantDaniel Guyot | « Le Grand-Raid, c’est mon contrôle technique »
Pierre Marchal
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici