Après l’élimination de Sainte-Marie, tous les espoirs réunionnais en Coupe de France reposent sur les Saint-Pierrois, vainqueurs du Jura Sud ce week-end en métropole. Le sort a désigné l’ES Thaonnaise durant le tirage effectué ce mardi. Un adversaire coriace.

A priori, tous les voyants sont au vert pour les champions de la Réunion : auteurs d’une très belle partie face à une formation de Nationale 2, les Sudistes affronteront une équipe d’un niveau inférieur cette fois-ci (N3). Avantage supplémentaire : Ils recevront, à domicile au stade de Michel Volnay. Un avantage certain avec des supporters qui ne manqueront pas de donner de la voix. L’ambiance promet d’être chaude.
Sauf que l’adversaire lors de ce 8ieme tour ne viendra pas à la Réunion pour le tourisme, loin de là. Équipe ambitieuse, Thaon est actuellement 4ieme de sa poule de Nationale 3, et possède la meilleure attaque tous groupes confondus.
En championnat, cette équipe vosgienne reste sur un cinglant 9-0 infligé à Sarreguemine, et compte dans ses rangs un certain Mohamed Comara auteur de 7 buts en 9 matchs de N3, un homme qu’il faudra surveiller de très près.
Solide en attaque, mais aussi en défense : quelques joueurs ont côtoyé le monde pro, comme Diego Alves, passé par le centre de formation de l’AS Nancy Lorraine. Il avait comme camarade de jeu Clement Lenglet.
Concernant la Coupe de France, les Vosgiens ont facilement disposé de l’AS Erstein (R1), sur le score de 2-0 lors de ce 7ieme tour. Une victoire acquise face à une équipe rapidement réduite à 10, ce qui n’enlève rien au mérite de cette formation.
Évidemment, les hommes de Christian Dafreville auront l’avantage du terrain, mais aussi du climat. Les températures du mois de décembre à la Réunion n’ont rien à voir avec celle des Vosges, et ce paramètre jouera forcément en faveur des quadruples champions de la Réunion.
Attention toutefois, l’adversaire sera costaud, et nos joueurs pas encore qualifiés pour les 32ieme de finale… Loin de là.

Texte : Kevin Payet
Photo : Pierre Marchal

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentPing ô féminin première
Article suivantRandopitons.re par GO Sport
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici