L’équipe de France de Surf n’a pas démérité lors de ces championnats du monde au Salvador en remportant le titre par équipe.  Côté Réunionnais, Jérémy Florès termine troisième après avoir été champion du monde en 2019. Cannelle Bulard ne monte pas sur le podium et se voit ainsi privée de sélection aux JO. Le Français Joan Duru revient en or en individuel, belle revanche après sa défaite en finale en 2017.

Formidable exploit de l’équipe de France qui a remporté le titre mondial des nations dimanche au Salvador. A 50 jours des Jeux Olympiques, les Bleus envoient un signal fort en dominant le Japon et le Portugal au classement général.

  • Joan Duru (32 ans), finaliste malheureux à Biarritz en 2017, remporte cette fois-ci le titre individuel.
  • Jérémy Florès (33 ans), champion du monde en 2009, monte sur le podium.
  • Pauline Ado (30 ans), qui avait obtenu sa qualification pour les Jeux Olympiques samedi, prend la 6e place de ces Mondiaux.

Après cette dernière étape de qualification pour Tokyo-2020, on connaît les 40 surfeurs qui participeront fin juillet à la première épreuve de surf olympique à Chiba (Japon). Ils sont issus de 17 nations.

Les quatre Français qualifiés pour les JO sont donc : Johanne Defay, Pauline Ado, Jérémy Florès et Michel Bourez. Malgré son titre mondial, Duru ne sera pas du voyage au Japon.

Texte FFS

Photos : International Surfing Association

 

LES RÉSULTATS COMPLETS
https://bit.ly/3uXDj1Y

L’EQUIPE DE FRANCE CHAMPIONNE DU MONDE 2021
Messieurs : Jérémy Florès, Michel Bourez, Joan Duru
Dames : Vahiné Fierro, Pauline Ado, Cannelle Bulard
Staff : Stéphane Corbinien, Patrick Florès, Frédéric Robin, Hira Teriinatoofa, Thierry Durantel (médecin), Thibaut Paraillous (kiné)

– Qualifiés pour les Jeux Olympiques
Johanne Defay, Pauline Ado, Jérémy Florès, Michel Bourez

LE FORMAT
Chaque sélection nationale compte 6 athlètes : 3 messieurs et 3 dames. Le format est de 4 surfeurs par série. Le système de double élimination est appliqué sur tous les tours jusqu’à la finale. Il faut donc « perdre » deux fois pour être définitivement éliminé.
Le classement final des nations est établi grâce aux points que les surfeurs gagnent selon leur classement individuel (ex : 1000 pts pour la première place, 860 pour la deuxième place, etc…).

17 pays aux Jeux Olympiques !

Les ISA World Surfing Games 2021 devaient attribuer les 12 dernières places pour les JO 2021 (5 hommes et 7 femmes éligibles les mieux classés). Chose faite. Au total, 17 nations issues des 5 continents seront aux Jeux

Les 7 places mises en jeu au Salvador pour les femmes ont été remportées par les Portugaises Teresa Bonvalot et Yolanda Sequeira, la Costaricaine Leilani McGonagle, la Péruvienne Daniella Rosas, les Japonaises Mahina Maeda et Amuro Tsuzuki, et la Française Pauline Ado.

Chez les hommes, les 5 places mises en jeu au Salvador ont été remportées par l’Allemand Leon Glatzer, les Péruviens Lucca Mesinas et Miguel Tudela, le Chilien Manuel Selman et le Japonais Hiroto Ohhara.

LES 40 QUALIFIÉS POUR LES JEUX OLYMPIQUES

DAMES
Championship Tour 2019 WSL 
Carissa Moore (USA)
Caroline Marks (USA)
Tatiana Weston-Webb (BRÉ)
Silvana Lima (BRÉ)
Brisa Hennessy (CRC)
Sally Fitzgibbons (AUS)
Stephanie Gilmore (AUS)
Johanne Defay (FRA)

2021 World Surfing Games
Yolanda Sequeria (POR)
Teresa Bonvalot (POR)
Daniella Rosas (PER)
Leilani McGonagle (CRC)
Mahina Maeda (JAP)
Amuro Tsuzuki (JAP)
Pauline Ado (FRA)

2019 World Surfing Games
Anat Lelior (ISR)
Bianca Buitendag (AFS)
Ella Williams (NZL)
Sofia Mulanovich (PER)
2019 Pan Am Games
Dominic Barona (ECU)

MESSIEURS
Championship Tour 2019 WSL 
Gabriel Medina (BRÉ)
Italo Ferreira (BRÉ)
Kolohe Andino (USA)
John John Florence (USA)
Owen Wright (AUS)
Julian Wilson (AUS)
Jeremy Flores (FRA)
Michel Bourez (FRA)
Kanoa Igarashi (JAP)
Jordy Smith (AFS)

2021 World Surfing Games
Leon Glatzer (ALL)
Miguel Tudela (PER)
Lucca Mesinas (PER)
Manuel Selman (CHI)
Hiroto Ohhara (JAP)

2019 World Surfing Games
Rio Waida (IND)
Frederico Morais (POR)
Billy Stairmand (NZL)
Ramzi Boukhiam (MAR)

2019 Pan Am Games
Leandro Usuna (ARG)

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentEscalade : 2ème sélectif en Équipe de France de difficulté jeunes : 2 médailles
Article suivantManon Lebon en bronze
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici