Pour la deuxième année consécutive, la Réunionnaise Léa Fontaine a remporté le titre de championne de France des + 78 kg dans la catégorie junior à Vellebon-sur-Yvette. La numéro un mondiale en junior lorgne désormais sur les compétitions internationales afin d’étancher sa soif de victoires.
La Saint-Leusienne possède un palmarès impressionnant : championne de France cadette et d’Europe en 2018, championne de France junior en 2019, médaille de bronze aux championnats du monde par équipe en 2019, elle a été vice-championne de France sénior en 2019. A l’instar de Teddy Riner, celle qui s’affirme déjà comme la « patronne » de sa catégorie entend bien confirmer sa domination sur le tatami. Rien ne semble pouvoir l’arrêter. En attendant une qualification pour les JO de Tokyo, Léa vise dès à présent les championnats du monde en août à Istanbul en Turquie pour après attaquer les championnats d’Europe en septembre au Luxembourg. Programme chargé pour Léa Fontaine, la sociétaire du club de Sainte-Geneviève reste concentrée sur ses objectifs internationaux.

Photo : Fédération Française de Judo.

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentOriane Bertone double la mise
Article suivantRugby | Jordan Sepho rappelé en équipe de France
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici