Un plateau relevé avec des pointures venues de métropole, une météo idéale, une organisation sans faille, toutes les conditions étaient réunies pour faire de cette 4ème édition du triathlon duathlon de la Croix du Sud un franc succès. Suspense garanti. Et si Toumy Degham l’emporte pour la troisième fois, cela n’a pas été une partie de plaisir.

Au programme de cette 4ème édition du triathlon duathlon de la Croix du Sud, un départ dans le lagon de Saint–Pierre sur 750m de natation, 21.5km de vélo dont 13.5km d’ascension et 5km de course à pied jusqu’au stade de Trois Mares. Un parcours qui n’a pas déplu au Tourangeau Toumy Degham dont la réputation de finisher l’aura précédé puisqu’il décroche la plus haute marche du podium chez les hommes. Il remporte ainsi pour la troisième fois ce triathlon devant Thomas Navarro et Clément Bach, premier réunionnais qui s’empare de la troisième marche du podium.

Toumy Degham connaît bien le parcours de ce triathlon S pour l’avoir remporté en 2017 et 2018. Cette victoire 2019 de Toumy (multi médaillés dans le domaine sportif dans la catégorie des militaires et autres) a été un véritable parcours du combattant pour le Tourangeau. Loin d’être une partie de plaisir, le moins que l’on puisse dire, c’est que cela n’a pas été une simple formalité, avec un temps à la hausse par rapport à 2018 (+ 4’43). Sorti de l’eau à la deuxième place dans un temps de 00:12:18, il devançait Thomas Navarro le Monégasque de 1’20 (12ème de l’Half Iron Man de Nice) et Clément Bach premier local. Il perd alors beaucoup de temps à vélo, le forçant à puiser dans ses dernières ressources. « Cette année cela a été très dur, je ne viens ici jamais en dilettante. Je connais la valeur des locaux notamment Fabien Céleste. Thomas Navarro est revenu sur nous dans la montée du Tampon, je regardais du coin de l’œil sa progression, ça s’est joué dans les 300 derniers mètres » confie Toumy.

Thomas Navarro termine deuxième avec un temps de 01 :24 :02. Coach à l’AS Monaco Triathlon, élite 1ère classe, il a terminé la saison dernière, 12ème des championnats d’Europe Longue Distance et de l’Ironmam de Nice.

Quelques minutes avant le départ Thomas déclarait « Je fais du triathlon depuis 3 ans, j’ai plus de 10 ans de cyclisme. C’est là où je m’exprime le mieux, mon point faible reste la natation » (NDLR :  Thomas est sorti de l’eau à la 6ème position avec plus de 1’ 36 derrière Frédéric Belaubre). Une belle deuxième place est venue couronner le Monégasque, originaire de Nice.

« L’Olympien » Frédéric Belaupre l’un des triathlètes français les plus titrés avec 2 participations aux JO (5ème en 2004 et 10ème en 2008) termine à la septième place. Il fut devancé par Sébastien Maçé avec une magnifique 6ème place en 01 :28 :24. Pour Frédéric, ce type de triathlon est un format qui lui convient : « J’aime lorsqu’il y a du monde sur la course ça donne quelque chose de sympa, de l’échange et de l’engouement, c’est là qu’on avance tous c’est là que c’est bon».

Clément Bach 5ème du triathlon du mur, a tout essayé pour imposer son tempo sur ce format du Triathlon S de 25 km ; il termine néanmoins 3ème en 01 :24 :30. Nicolas Drouart de l’Université de La Réunion, récent vainqueur du Triathlon du mur 2019, n’a pas pu créer la surprise et termine 5ème en 01 :26 :35. Fabien Céleste 10ème en 01 :31 :11, après une petite coupure devrait faire son retour. En 2018, il était monté sur la deuxième marche du podium.

Chez les filles, la victoire revient à Justine Guérard, en 01 :30 :55. La sociétaire de Poissy Triathlon, native de la ville de Nice était confiante avant le départ : «Depuis l’âge de 7 ans je fais du triathlon, je suis dans la plupart des courses nationales, coupe du monde, le but c’est de se faire plaisir. C’est ma première sortie sur l’Ile de la Réunion ». Mais ce ne fut pas si facile avec une Charlotte Morel combative, 1ère du triathlon du mur, qui s’empare de la  2ème  place en 01 :32 :01. Sur la troisième marche du podium féminin nous retrouvons Pauline Aigon du club de Dijon.

Pour rappel, il y a quelques jours, Charlotte à peine arrivée sur le Département terminait première féminine, avec au passage une très belle 6ème place au scratch sur le Triathlon du Mur. Pauline Aigon, 3ème féminine et 23ème au scratch en 01:40:05 sa dauphine, avait quant à elle, largement gagné le triathlon sudiste en 2018.

En duathlon, vainqueur du Xterra Duathlon en 2018, Aurélien Jacoutot l’emporte en 01 :23 :55 devant Rémi Sarreboubée en 01:25:43.

Texte et Photos: Gil Victoire

Classement Hommes Triathlon
98 inscrits
1er Toumy Degham 01 :23 :46
2ème Thomas Navarro 01 :24 :02
3ème Clément Bach 01 :24 :30
4ème Clément Jannault 01 :25 :29
5ème Nicolas Drouart 01 :26 :35
6ème Sébastien Maçé 01 :28 :24
7ème Frédéric Belaubre 01 :28 :47
8ème Julien Chane Foc 01 :29 :13
9ème Justine Guerard 01 :30 :55
10ème   Fabien Celeste 01 :31 :11

Classement Femmes Triathlon
1ère  Justine Guerard 01 :30 :55
2ème Charlotte Morel 01 :32 :01
3ème Pauline Aigon 01 :40 :05
4ème Sidonie Triboulet 01 :44 :22
5ème Marie Cipier 01 :45 :59
6ème Elisabeth Siroux 01 :50 :39
7ème Delphine Bestion 01 :51 :30
8ème  Anne Caroline Baillieux 01 :52 :28
9ème Sabine Staal 01 :54 :14
10ème Julie Malie 01 :54 :26

Duathlon
27 inscrits
Classement Hommes Duathlon
1er Aurélien Jacoutot 01 :23 :55
2ème Rémi Sarreboubée 01 :25 :43
3ème Giovany Gonthier 01 :27 :14
4ème Geoffroy Grondin 01 :33 :19
5ème Georges Vincent Ranganayagui 01 :34 :20
6ème Noël Lepoittevin 01 :35 :17
7ème Jérémy Fontaine 01 :36 :31
8ème Teddy Brutier 01 :37 :58
9ème Olivier Corre 01 :38 :21
10ème Baptiste Champeau 01 :41 :52

Classement Femmes Duathlon
1ère Christelle Hoareau 02 :30 :42

 

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentMagique Dimitri
Article suivantLe sport comme Ecole de la Vie
Connu et reconnu par les tous les sportifs, boîtier à portée de main prêt à déclencher, Gil Victoire a fait de sa passion de la photo de sport un art de vivre. Tous les week-end, il arpente les sentiers pour figer les plus beaux instants des courses sur la Réunion. Il y a de grandes chances que vous le croisiez lors d’un trail.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici