Clap de fin sur la coupe d’Afrique Continental qui s’est déroulée à Nairobi, Kenya, du 3 au 6 mai. Une compétition dominée par les Egyptiens (deux médaillées chez les dames, et deux médaillés chez les hommes). Mais c’est le Dionysien Antoine RAZAFINARIVO, 19 ans qui s’est fait remarquer durant cette compétition, grâce à sa médaille de bronze.

Antoine Razafinarivo, engagé désormais sous les couleurs de Madagascar, a attiré tous les regards sur lui en se plaçant parmi l’élite africaine, grâce à demie finale éblouissante qu’il a atteint par un jeu puissant, intelligent et fluide. Pour y parvenir, le jeune dionysien est d’abord sorti 2ème de sa poule, battu par Mohamed EL-BEIALI, N°116 mondial. RAZAFINARIVO crée ensuite la surprise en éliminant l’ivoirien Kizito OBA, N°176 mondial en 1/8ème de final ainsi que le N°2 Nigérian, Taiwo MATI, N°99 mondial en 1/4. Mais c’est face au N°32 mondial, l’égyptien Omar ASSAR qu’il s’incline 4 – 2 en 1/2 finale, en ayant pourtant mené 2 – 1 avec un niveau de jeu qu’il n’a jamais atteint jusqu’à lors.

Cet exploit permet aussi à Antoine RAZAFINARIVO de se hisser au rang de N°100 Mondial. A 19 ans, il a fait l’unanimité des observateurs quant à son talent et la promesse qu’il réserve au tennis de table malgache. Les J.O. de Paris reste dans son viseur. Cet un exploit pour Madagascar aussi, cela n’est jamais arrivé dans une telle compétition majeure. Une médaille de bronze qui lui permet d’empocher 1000 $ de récompense, et qui complète les médailles d’argent de Vice-Champion d’Afrique de l’Est individuel, et d’Or comme champion de l’Afrique de l’Est par équipe avec Madagascar. 3 médailles en deux compétitions qui semblent réconforter RAZAFINARIVO dans son choix de jouer pour le pays dont il a la nationalité de naissance.

Les prochaines échéances importantes, qualificatives pour les J.O. de Paris pour Antoine RAZAFINARIVO seront :

  •  le championnat jeune d’Afrique à Agadir, Maroc fin juin
  • -e championnat d’Afrique senior à Tunis, Tunisie début septembre
  • deux tournois Open en octobre et décembre 2023
  • les jeux africains à Accra, Ghana en janvier 2024
  • le championnat du monde par équipe à Séoul, Corée en mars 2024

Je ne me prononce pas encore pour les jeux des îles“, nous dit Antoine, “Madagascar a déjà une belle équipe pour gagner avec les jeunes talents locaux. Je voudrais prioriser les compétitions qualificatives pour les J.O. de Paris d’autant que les jeux des îles sont proches du championnat d’Afrique de TunisC’est de toute façon une décision d’équipe avec mes Dirigeants et je reste disponible pour mon pays à tout moment”.

Que de belles perspectives pour ce jeune qui a fait ses premiers pas de pongiste à La Réunion.

 

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentTchoukball, le sport en vogue
Article suivantDes collégiens réunionnais aux JO de Paris 2024 : début des épreuves sportives.
Pierre Marchal
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici