Toutes nos félicitations à Alice Lemoigne qui a remporté le Jeep Malibu Classic la nuit dernière en Californie, dernière étape du tour professionnel WSL de longboard. Ce succès permet à la Réunionnaise de terminer à la deuxième place du classement mondial derrière l’Américaine Honolua Blomfield.

Demi-finaliste surprise à Malibu, Zoe Grospiron termine la saison à la 8e place. Grosse contre-performance d’Edouard Delpero qui se fait sortir d’entrée à Malibu alors qu’il restait sur un succès au Surf Ranch. Le Biarrot se classe 5e mondial alors qu’il jouait le titre. Les titres mondiaux sont revenus aux Américains Honolua Blomfield et Joel Tudor.

« Un rêve de gagner à Malibu »
« C’est un rêve de gagner ici à Malibu, c’est une vague parfaite et je l’aime tellement, a déclaré Lemoigne.C’était lent, alors j’ai attendu les vagues de série et elles sont venues à moi donc je ne pouvais pas être plus contente. Je suis si heureuse de gagner et de partager une finale avec Hono (Blomfield), c’était vraiment spécial. Félicitations à elle et à toutes les autres filles, et merci à tout le monde ici pour m’avoir soutenue et nous avoir permis de surfer dans cet endroit incroyable. »

Alice Lemoigne était innarrêtable sur la longue droite de Malibu. Après un total de 16 pts pour écarter la Japonaise Natsumi Taoka en quarts de finale, elle s’est défaite de justesse de l’ancienne vice-championne du monde Chloe Calmon (Brésil) : 8,90 à 8,83. La jeune femme de 25 ans a gardé le meilleur pour la fin, obtenant un excellent 8,57 pour son style et son jeu de jambes sans faille sur le nose, laissant Blomfield dans l’obligation de réaliser un 9,90 presque parfait à la fin du temps imparti.
Cette victoire conjuguée à sa 3e place quinze jours plus tôt au Surf Ranch, vague artificielle, lui permet donc de monter sur la deuxième marche du classement mondial.
Un grand bravo aussi à Zoe Grospiron qui a réalisé un quasi sans-faute et aurait pu rejoindre Lemoigne en finale. Après avoir écarté Kelia Moniz en quarts (12,50 à 11,70), la Basque a poussé Blomfield dans ses retranchements en demis (16,26 à 14,50).

Photos WSL

RÉSULTATS MALIBU CLASSIC
Dames
Finale
1 – Alice Lemoigne (FRA) 16.50
2 – Honolua Blomfield (USA) 12.60
Demi-finales :
DF 1 : Alice Lemoigne (FRA) 8.90 bat Chloe Calmon (BRA) 8.83
DF 2 : Honolua Blomfield (USA) 16.26 bat Zoe Grospiron (FRA) 14.50

Quarts de finale :
QF 1 : Alice Lemoigne (FRA) 16.00 bat Natsumi Taoka (JPN) 12.04
QF 2 : Chloe Calmon (BRA) 13.73 bat Kirra Seale (USA) 10.27
QF 3 : Honolua Blomfield (USA) 13.00 bat Lindsay Steinriede (USA) 10.60
QF 4 : Zoe Grospiron (FRA) 12.50 bat Kelia Moniz (USA) 11.70

Messieurs
Finale
1 – Joel Tudor (USA) 14.00
2 – Ben Skinner (GBR) 12.97

Demi-finales :
DF 1 : Ben Skinner (GBR) 15.84 bat Harrison Roach (AUS) 14.33
DF 2 : Joel Tudor (USA) 11.67 bat Tony Silvagni (USA) 10.27

Quarts de finale :
QF 1 : Harrison Roach (AUS) 15.20 bat Kevin Skvarna (USA) 13.66
QF 2 : Ben Skinner (GBR) 12.53 bat Kai Sallas (USA) 7.63
QF 3 : Tony Silvagni (USA) 13.66 bat Justin Quintal (USA) 11.16
QF 4 : Joel Tudor (USA) 15.76 bat Kaniela Stewart (USA) 13.94

Alice Lemoigne en chiffres
Palmarès
Championne du monde ISA 2019
Championne du monde des nations ISA 2019
Championne du monde du relais ISA 2019
Vice-championne du monde WSL 2021
N.3 mondiale WSL en 2016
N.5 mondiale WSL en 2015 et 2018
Championne d’Europe WSL en 2012, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019 et 2020
Championne de France en 2011, 2013, 2017, 2018 et 2019

Classement national : N.1
Nombre de sélections en équipe de France : 1

BIO EXPRESS

Originaire de La Réunion où elle a grandi et appris le surf, puis le longboard, Alice Lemoigne est installée en France métropolitaine depuis 2015.
Elle a commencé le surf sur son home spot des Roches Noires à l’âge de 6 ans pour suivre son frère. Elle suit des cours dans une école de surf, accroche rapidement, et gagne la première compétition à laquelle elle participe trois mois après ses débuts.
Elle découvre le longboard à 12 ans sur les conseils des techniciens locaux qui voient en elle certaines prédispositions en plus de sa puissance naturelle. Elle est rapidement la meilleure à l’eau à La Réunion puis en France où elle décroche quatre titres nationaux espoirs de 2011 à 2014. En 2011, elle réalise le doublé national espoirs-Open à seulement 15 ans. Elle sera de nouveau sacrée championne de France Open en 2013, 2017 et 2018.
Elle participe à sa première compétition professionnelle du circuit européen de la WSL l’année suivante, en Angleterre, et prend la deuxième place. Meilleure européenne, elle termine derrière une Hawaïenne, Lemoigne est sacrée championne d’Europe. Elle décrochera trois autres titres continentaux en 2015, 2016 et 2017.
En 2013, elle participe aux Mondiaux WSL en Chine et prend la 13e place. Elle atteint les quarts de finale en 2015 et les demi-finales en 2016 !
Après avoir remporté quatre étapes du Longboard Qualifying Tour WSL en six ans, elle s’est enfin imposée sur une étape du Tour Mondial en septembre dernier à Trestles, en Californie. Passionnée de sport en général et de peinture, la Réunionnaise ambitionne de remporter le titre mondial. Et de porter un jour les couleurs de l’équipe de France.
Son rêve devient réalité en mai 2019 quand elle a appelé pour la première fois en équipe de France pour le championnat du monde de longboard ISA à Biarritz. Elle remporte trois médailles d’or sur ces Mondiaux : le titre individuel, le titre en relais et le titre des nations avec ses coéquipiers de l’équipe de France.
Une seule compétition vient marquer la saison 2020 impactée par la pandémie de Covid-19 : à Espinho, elle remet en jeu son titre européen WSL sur une seule étape. Qu’elle remporte !
En 2021, elle participe aux deux seules étapes du tour mondial professionnel WSL. Elle prend la 3e place au Surf Ranch début octobre avant de remporter la Malibu Classic le 12 octobre en Californie. Ce qui lui permet de terminer la saison à la deuxième place mondiale !

SES RÉSULTATS EN 2021
Longboard Pro, WSL / Classement finale : vice-championne du monde
29 septembre : Surf Ranch, Californie : 3e place
12 octobre : Malibu Classic, Californie : vainqueur

===
SES RÉSULTATS EN 2020
Longboard Pro, WSL
10-11 octobre : Championnat d’Europe, Espinho Pro, Portugal : vainqueur

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentJournées sportives sur Saint-Paul
Article suivantJ – 10 pour le rallye de Saint-Joseph
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici