Premier match et déjà un premier titre pour la Saint-Pierroise : les hommes de Christian Dafreville se sont imposés 2 buts à 1 face à Sainte-Marie lors du Trophée des Champions à Michel Volnay. Certes la victoire est là, mais la manière, notamment en seconde mi-temps, n’a pas été forcément au rendez-vous. Ceci s’explique sans doute par les nombreux changements opérés par le technicien sudiste.

D’une manière générale, le Trophée des Champions (En Métropole ou à la Réunion), n’est pas le théâtre des plus belles confrontations : Les équipes sont en rodage, les nouvelles recrues prennent leurs marques, et les organismes ne sont pas encore à 100%.
Etrangement, ces différents travers n’ont pas semblé concerner les Saint-Pierrois en début de match : Pascal Razak ouvre le score sur un superbe travail de Nayel Ousseni (3′), et la nouvelle recrue Emmanuel Anquibou profite d’une bévue sainte-marienne pour inscrire le second but de son équipe (10′).
Globalement, la première demi-heure est maitrisée par les Sudistes. Preuve en est : Le gardien Ibrahima Dabo n’a quasiment rien eu à faire, tant l’attaquant sainte-mariens Fabrice est ésseulé et privé de ballon.
Non sans mal, les joueurs de Wilson Clara franchissent parfois le milieu de terrain, mais décochent des frappes lointaines, qui n’inquiètent pas du tout l’arrière garde des Cigognes.
Un état de grâce Saint-Pierrois qui dure une mi-temps. Pas plus.

En seconde période, Christian Dafreville procède à de nombreux changements : Anquibou, Razak, Zaaouar, et Dabo cèdent leur place. Ils sont remplacés par Lauret, Souévamanien, Hubert et Pélops. On sentira la différence.
Dès le début, on sent les Saint-Pierrois moins conquérants, cédant plus de ballons à leurs adversaires. Très vite, ils se font punir : Musbahou (Sans doute le meilleur Sainte-Marien), est l’auteur d’une inspiration géniale : Il trompe Mathieu Pélops d’une superbe frappe alors que l’angle est fermé. Imparable.
Dès lors, les Nordistes poussent, et passent à deux doigts d’une égalisation qui aurait été méritée : Tour à tour, Bourahim (60′ et 85′) est tout proche de marquer le second but, mais se heurte au portier saint-pierrois.
Les deuxièmes de la saison dernière peuvent s’en vouloir, car ce “Saint-Pierre là” était prenable.
Christian Dafreville le concède “Nous sommes un peu tombés dans la facilité en seconde période, Sainte-Marie aurait pu égaliser et nous a prouvé que c’est une équipe sur laquelle il faudra compter cette année”.

Saint-Pierre affronte l’As Bretagne pour la première journée de championnat, adversaire face auquel tout autre résultat qu’une victoire serait très mal accueilli par un public qui, ce mardi, a déjà montré quelques signes d’agacement malgré la victoire.

Texte : Kevin Payet
Photos Pierre : Marchal

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentLoïc Rivière | “On a vraiment une très belle équipe”
Article suivantLe SDEFA en R1 à contrecœur
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici