La Ligue réunionnaise de football vient d’annoncer l’interdiction des matchs amicaux interclubs pour faire face à la situation sanitaire qui s’aggrave mais aussi à la présence sur les terrains de personnes non autorisées lors de ces rencontres.

À partir de ce mercredi et ce au moins jusqu’au 28 février, les matchs amicaux entre les clubs sont interdits. Une décision de la Ligue réunionnaise de football pour répondre à la fois à la possible mise en place d’un couvre-feu mais aussi à la venue sur les stades de resquilleurs lors de ces rencontres.

Voici le communiqué de la LRF :

Suite à l’aggravation de la situation sanitaire, de l’évolution indiscutable du taux d’incidence dans plusieurs communes et dans l’attente de la décision préfectorale sur la mise en place de couvre-feu,

Considérant le nombre croissant de personnes non autorisées et de resquilleurs assistant aux diverses rencontres amicales interclubs devant se disputer à huis clos ( Non respect de l’arrêté préfectoral du 31 janvier 2021 et des prescriptions sanitaires de la FFF ),
De par ces éléments, la Ligue Réunionnaise de Football décide d’interdire toutes rencontres amicales interclubs de toutes les catégories à compter du 10 février 2021 jusqu’au 28 février 2021.

Les clubs qui ne respecteraient pas cette décision s’exposent à des sanctions.
Les arbitres qui dirigeraient des rencontres sans désignation s’exposent également à des sanctions.
Nous comptons sur le sens des responsabilités de nos dirigeants, techniciens et licenciés.
L’effort pour freiner la propagation du virus à La Réunion doit être collectif.
Nous vous remercions de votre contribution à cet effort collectif nécessaire à la bonne santé de l’ensemble de nos concitoyens

Ligue réunionnaise de football
Photo Pierre Marchal

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentSerge Valgresy, nouveau président du Grand Raid
Article suivantFootball avec L’association Sport Prévention Éducation
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici