La crise sanitaire n’en finit plus d’impacter le monde du sport. Dernier en date l’haltérophilie. La FFHM a décidé de reporter et d’annuler plusieurs compétitions dont le critérium national qui devait se dérouler la semaine prochaine. Nous publions le communiqué de la Ligue ci-dessous.

En raison du confinement en métropole, la FFHM a décidé de reporter et d’annuler plusieurs compétitions dont le critérium national qui devait se dérouler la semaine prochaine. Ces décisions s’appliquent également aux DOM-TOM.
Nous aurions pu organiser un critérium régional mais sans qualification possible pour les finales nationales. Après consultation des clubs qui avaient le plus d’athlètes qualifiés, de membres de bureau et surtout des sportifs eux même, ils ne trouvent plus d’intérêt à participer à cette épreuve… qui n’a plus de saveur !!
En conséquence, nous annulons donc cette compétition et à la demande de la FFHM nous remettons à notre calendrier le championnat départemental 23-24 janvier 2021 qui redevient qualificatif pour la finale du GPF et championnats de France. Effectivement, il n’était plus qualificatif, la LR avait donc décidé de l’enlever de son calendrier puisque nous étions concernés par les championnats de province et de ligues qui opposent déjà les mêmes athlètes.
Nous sommes désolés de ce contre temps pour les athlètes qui s’étaient préparés, d’ailleurs nous enregistrions un record avec 47 participants. Puissions-nous y trouver un point positif pour permettre à nos sportifs d’être encore plus compétitifs dans 2 mois.
Nous avons donc mis à jour notre calendrier (cf en PJ) avec les modifications apportées par la FFHM.
On donne RDV à nos clubs pour la 2ème journée du challenge avenir que nous maintenons le 20 décembre à Etang Salé organisé par la Fournaise.

Texte: Didier Leroux
Photos: Pierre Marchal

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentL’USSM tombe pour la première fois
Article suivantChute mortelle à Takamaka en canyoning.
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici