Yannick Dournel relance son projet fou de parcourir le parcours de l’ancienne Diagonale des Fous aller-retour, soit 340km pour près de 20 000m de dénivelé en 72h du 9 au 12 Mai 2021 pour la prévention et la sensibilisation contre la violence faîtes aux femmes au quotidien.

Les associations Femmes Solid’air ! Mamass’B, Fanm en lèr et Tôlérans font cause commune et se sont réunis pour proposer le challenge de « La Diagonale Dans Tous Ses Etats» qui sera porté par Yannick Dournel, athlète d’Ultra Trail et président de l’association Tôlérans et qui a pour but de proposer une nouvelle course d’ ultra trail unique sur l’île de la Réunion.

Dans un premier temps, il s’agit de créer cet évènement pour mettre en lumière les violences faites aux femmes et aux enfants encore trop présentes au sein de nombreux foyers réunionnais, et faire connaître le courage de ces femmes qui osent s’élever contre cette tyrannie domestique qui s’exerce aussi sur leurs enfants.

Un challenge permettra de coordonner les actions de plusieurs associations pour les aider à soutenir, aider, accompagner et accueillir de nombreuses familles qui ont besoin de ces moyens, mais également de libérer la parole de celles qui n’osent pas par isolement ou peur et de leur proposer via des activités en nature, thérapie de groupe de libérer les paroles et de retrouver une vie plus saine et sécurisé.

Pourquoi un challenge sportif ?
Créer un évènement sportif, c’est créer de la dynamique, mettre en actions, les femmes sur tout le territoire, c’est créer du suspense du plaisirs. C’est se tourner vers la terre, la montagne, les sentiers “marrons”. Parler de liberté. Lutter contre la violence intime, c’est mettre au grand jour l’hypocrisie d’une société qui parle d’amour et fait la souffrance des femmes, la souffrance des enfants.

L’idée a été alors à la fois de pouvoir se challenger via un Ultra Trail pas comme les autres en donnant (Aller Retour Grand Raid) une étincelle d’espoir à celles qui vivent et qui pensent qu’elles sont seules.

Rapidement nous est venu à l’esprit de pouvoir aussi organiser au moment de cette course des randonnées dans les cirques de La Réunion qui restent inconnus pour certaines vivant littéralement un cauchemar.

Un challenge dans le challenge
Les femmes ont alors décidé d’un de sortir de leur foyer, de se challenger elles-mêmes (certaines n’ayant pas confiance en elle pour aller dans Mafate par exemple) par groupe de 10 à 20 personnes pour pouvoir ravitailler Yannick Ultra Trailer et vivre un instant mémorable dans leurs vies et se dire « oui moi aussi je peux accomplir mon propre challenge ».

LES OBJECTIFS

1) Accompagner les femmes et enfants dans leur parcours de combattante.
2) Rompre l’isolement
3) Retrouver l’estime de soi
4) Aider à la reconstruction.
5) S’inscrire dans une insertion professionnelle.

L’impact concerne directement la société elle-même et le monde. Les femmes d’aujourd’hui élèvent et préparent déjà les futures générations.

L’éducation des enfants est notre responsabilité à tous, et nous devons aider les mères actuelles et celles en devenir à transmettre des valeurs positives (le respect, la différence, l’autonomie) pour pouvoir à terme et en conscience impacter et construire le futur et ainsi de lutter contre toute forme de violence.

Pour nous tous les obstacles actuels, l’écologie, la violence, les jeûnes passe forcément par l’éducation. Les associations travaillent en réseau et sont engagées sur la sensibilisation de la violence faites à l’égard des femmes. Les associations s’engagent régulièrement à intervenir dans les collèges et lycées pour faire de la prévention et information face à la violence trop souvent encore cachée.

Pour aider à l’organisation de ce Challenge qui pourrait devenir une action phare de la lutte contre les violences faites aux femmes à La Réunion vous pouvez toujours participer en allant sur :

https://www.leetchi.com/c/la-diagonale-dans-tous-ses-etats?fbclid=IwAR1BWHjhI8nYVREaJ2k1U46mjihTpjQfsckKCuULG1L65FdIQyFA5PubKiE

ou sur FB : https://www.facebook.com/events/335603887445676

Photo Pierre Marchal

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentElodie Artois : « Savoir accepter la souffrance »
Article suivantVers une généralisation des EPI
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici