Le championnat du Monde jeunes a débuté à Voronezh en Russie, samedi dernier par la vitesse. Plusieurs des Réunionnais présents pour l’occasion ont franchi les huitièmes de finale. Certains sont d’ores et déjà en finale.

Hier, en obtenant la 21ème place des qualifications juniors du championnat du monde jeunes, Kintana ILTIS du club Austral Roc s’est qualifiée pour les demi-finales en difficulté. Max BERTONE du club 7alouest et membre du pôle espoir outre-mer termine à la 15eme place des demi-finales, et n’accède pas aux finales de difficulté en minime.

Chez les cadets, Marius Payet Gaboriaud membre du Pôle espoir Outre-Mer et du club Austral Roc, réalise sa meilleure performance à l’international en terminant au pied du podium. Après avoir passé les huitièmes de finale, il signe le second meilleur temps des quarts de finale, avant de commettre une petite erreur en demi-finale qui lui fera perdre son duel de quelques dixièmes de seconde. Bien qu’il réalise son meilleur temps de la compétition en petite finale (6,52 secondes) et qu’il batte à nouveau son précédent record de France, il ne parviendra pas à devancer son rival italien et prendra la quatrième place de cette compétition.

Chez les cadettes, Manon Lebon membre du Pôle espoir Outre-Mer et du club Austral Roc, frappait fort dès le début des finales, établissant le meilleur chrono des huitièmes de finale, avec un run en 8,38 secondes. Malheureusement, en quart de finale, elle commet une erreur et ne parviendra pas à rattraper son retard. Elle termine 8ème de ces Championnats du Monde.

Chez les minimes, Max Bertone, membre du Pôle espoir Outre-Mer et du club Austral Roc, après avoir topé les 2 voies de qualification, s’est qualifié pour les demi finales qui se dérouleront aujourd’hui.

Quant à la juniore Kintana ILTIS du club Austral Roc, elle débutera ses qualifications en difficulté aujourd’hui.

Photo ffme

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentDimitri Payet blessé par des projectiles lors du match Nice-OM
Article suivantFasty Foxy is back
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici