La nouvelle est tombée comme un coup de massue. Les Tour auto et de cyclisme sont tous les deux annulés en raison de l’état d’urgence sanitaire. Le sport est une fois de plus victime des dernières décisions gouvernementales. Un coup rude pour les organisateurs qui avaient mis en place des mesures drastiques afin de faire respecter les mesures sanitaires et de distanciation.

La course automobile la plus importante de La Réunion a été annulée par la préfecture. La compétition devait se tenir du 23 au 25 octobre prochains. Une mauvaise nouvelle pour le championnat des rallyes qui vient de perdre son épreuve reine.

Le Tour Auto de La Réunion n’aura pas lieu cette année. Les bolides étaient pourtant prêts à s’élancer de vendredi à dimanche à l’assaut des routes de l’île. Les pilotes avaient en effet pris part aux reconnaissances sur les différents tracés le week-end dernier. 87 équipages étaient engagés pour l’épreuve qui allait voir les voitures rouler à tombeau ouvert sur 12 spéciales dans l’Est et dans l’Ouest, sur trois jours.

Le retour de l’état d’urgence sanitaire est à l’origine de cette annulation. Toutes les compétitions sportives sur le territoire français subissent le même sort. C’est donc une grande désillusion pour les pilotes.

À noter qu’avec ce retournement de situation, le championnat de La Réunion des rallyes dont le calendrier a déjà été réduit à 3 courses sur les 6 habituelles, vient maintenant d’être amputé de son épreuve reine. Voilà qui complique encore plus le travail des organisateurs.

L’Etat d’urgence sanitaire concerne l’ensemble des départements français. Les compétitions sportives sont donc toutes annulées au moins sur les 4 prochaines semaines. Le Tour Cycliste de La Réunion qui devait se tenir du 24 octobre au 1er novembre ne fera pas exception.

Photos Pierre Marchal

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentDans la famille Bertone, le frère et la sœur
Article suivant13 ans de Diagonale des Fous
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici