Les motifs de satisfaction sont très nombreux à l’arrivée de la première course du meeting de Navarra en ESBK. Fasty Foxy, tout juste de retour de convalescence signe une magnifique P5 à l’arrivée alors que les prétendants sérieux à un top 5 étaient une bonne dizaine au départ au vu des chronos signés ce matin lors des qualifications.

Par une météo toujours au beau fixe, avec un vent bien présent sous forme de rafales, le jeune pilote Moto4 aura dès le départ accroché le bon wagon. Respectant à la lettre les prescriptions de son staff, il aura fait preuve de patience en poursuivant son apprentissage de la course en peloton. En restant en permanence dans le groupe de tête, Enzo Hoarau aura signé des chronos d’une très grande constance sous les deux minutes. Autre motif de satisfaction, le saint-joséphois aura amélioré sa marque signée lors des qualifs. Non seulement Enzo améliore son rythme de course en se portant à moins d’une seconde de la tête de course au 11° tour mais il progresse davantage au fur et à mesure de se reprise de repères au guidon de sa Beon. Selon les données enregistrées et décortiquées par son team, la marge de progression d’Enzo est bien réelle.

Après un très bon départ, le réunionnais aura fait preuve d’une grande constance dans ses chronos, prouvant ainsi sa maturité. Ces performances sont d’autant plus remarquables qu’un clair resserrement des pilotes de pointe s’est effectué depuis la précédente confrontation sur ce circuit début Mai.

« Physiquement je me sens bien » relatait le pilote. « J’ai eu un peu mal à la main en fin de course mais rien d’inquiétant. Je pense avoir porter mon attaque peut-être un peu trop tard. En restant aux contacts de la tête de course, j’ai pu changer de ligne et opter pour des trajectoires un peu différentes de ma ligne habituelle » poursuivait le réunionnais de 12 ans.

Aux avant-postes du début au terme de la course, Fasty Foxy aura dû jouer des coudes au propre comme au figuré pour rester devant. « Il y a eu quelques frottements devant moi, c’est chaud parfois ! » expliquait Enzo. « En peloton, il faut s’imposer et certains en cherchant à me passer, sont sortis trop large et ont donc écopé de pénalités. Il reste une course demain après le warm up du matin et il va falloir que j’augmente encore mon rythme pour essayer d’accrocher un podium » terminait le pilote.

Rendez-vous est pris ce dimanche avec un warm up programmé à 08h45 local (10h45 Réunion) et la course 2 à 11h00 local (13h00 heure Réunion).

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentEnzo Hoarau en net progrès
Article suivantObjectif championnat de France
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici