Au vu du succès de l’Ascension dionysienne1, Camélias-Le Brulé, il ne pouvait en être autrement que d’organiser une deuxième édition. Cette fois-ci un nouveau parcours La Redoute-Le Colorado.

L’arrivée au Colorado s’est faite presque au sprint, où les quatre protagonistes de cette deuxième édition, sont arrivés dans un mouchoir de poche, tous regroupés sous les acclamations du public montagnard et du staff de la municipalité dionysienne.

Un défi de l’homme traileur contre la machine vélo. En mixant ce concept Jérôme Pépin du Service des sports de la Ville de Saint-Denis, en maestro ce samedi matin donnait les recommandations à son staff au point de départ de la porte de La Redoute. Jérôme ex VTTiste a trouvé la potion magique pour rassembler les traileurs et les cyclistes.

Top départ cette fois ci au Stade de La Redoute témoin historique d’une bataille Anglo-Franco en 1810.

Le traileur prendra le sentier du chemin Crémont, vers les rampes abruptes de La Montagne. Un parcours de 6,3 km. A l’opposé sur 12,2 km le cycliste qui aura a changé de braquet en traversant le Chemin Neuf et le Ruisseau Blanc.

Ce fut Kassandra Legros, junior, avec un départ canon, tout en puissance en vélo, la licenciée du VCSD, a écouté les conseils de son entraineur Anthony Cheffiare qui lui demanda de gérer son effort. Toute souriante après son action, avec un chrono de 38’52 à l’arrivée au Colorado, la jeune cycliste est pleine d’avenir et affirme sa volonté de toujours continuer. « Je suis une combattante et je n’arrête jamais ». Bien parti pour briller sur les routes réunionnaises.

Victoria Devouge, traileuse a évolué avec agilité en crapahutant les lacets du chemin des Anglais. « J’avais de bonnes sensations dès le départ, ce fut un peu plus dure à la fin ». Victoria vingt-six ans Kinésithérapeute à Sainte Clotilde, n’a pas spécifiquement de programme d’entrainement, elle s’entraine aux sensations, et sous les conseils de son coach Franck Rivière de Training PerForm Club. Avec le plaisir de courir, elle a commencé le trail depuis 2017. « Il y a un lien qui se tisse entre notre métier qui s’occupe du corps et le trail où les athlètes ont un suivi afin de performer. Je ne m’avance pas sur le résultat final de ce jour, mais je pense que cela va être un peu serré, je n’ai pas de plan, il faut partir à fond tout au long du parcours » laisse entendre la pétillante Victoria Devouge qui prépare La Mascareignes.

Après une superbe course, Victoria réalise 38’30, devant Kassandra Legros venue de l’Etang Salé pour relever le défi, la Cycliste du VCSSD concrétise avec 38’52.

Chez les Hommes qui sont partis trois minutes après les femmes, le suspense était de mise, les aficionados faisant monter les enchères donnant un peu de piment à l’organisation.

Quentin Soubadou de LBO2 (Leu Braquet d’Or Ouest) était tout confiant au départ. Un temps de référence qu’il a établi sur ces 12 km en 35’17. « Je ne sais pas si mon temps va tenir longtemps, mais il faut être un bon grimpeur pour venir performer, je vois un Anthony Pothin ou un Etienne Germain qui seraient susceptibles de m’inquiéter ».

Didier Baret le traileur bénédictin n’avait pas les jambes qu’il disait, a dû se contenter d’un 36’07.

La réussite de ce projet est devenue une évidence, par la détermination de promouvoir le sport à Saint-Denis, nous fait savoir Jérôme pépin la cheville ouvrière de l’organisation.

Texte et photos: Gil Victoire

Résultats Femmes :
Trail : Victoria Devouge 38’30
Cycliste : Kassandra Legros 38’52,

Résultats Hommes :
Cycliste : Quentin Soubadou 35’17
Trail : Didier Baret 36’07

Rate this post
   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentDimitri Payet sacré “Olympien du mois”
Article suivantLe Texier champion de France
Connu et reconnu par les tous les sportifs, boîtier à portée de main prêt à déclencher, Gil Victoire a fait de sa passion de la photo de sport un art de vivre. Tous les week-end, il arpente les sentiers pour figer les plus beaux instants des courses sur la Réunion. Il y a de grandes chances que vous le croisiez lors d’un trail.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici