C’est un samedi dont on se souviendra longtemps pour le sport co français. Le Réunionnais Stephen Boyer est champion olympique en volley en battant en finale les Russes. Un match qui nous aura tenu en haleine et mis à rude épreuve nos nerfs de supporters. Pour une victoire dantesque.

La moisson de médailles d’or se poursuit à un rythme soutenu pour la délégation française. Une heure après les handballeurs, les volleyeurs achèvent leur parcours de rêve par le titre suprême.
Le volleyball français est champion olympique pour la première fois ! Les coéquipiers d’Earvin Ngapeth repartent du Japon avec la plus belle médaille.
L’équipe de France a parfaitement lancé l’opposition en menant par deux sets à zéro mais s’est fait rejoindre par les joueurs du Comité olympique russe. Au cours d’un finish serré, les adversaires des Bleus ont entamé le tie-break sur la même dynamique de leurs deux sets remportés précédemment.

Mais c’est finalement par un 15-12 que les tricolores ont réussi à conclure ce match (25-23, 25-17, 21-25, 21-25, 15-12). Le sacre des Bleus s’est joué en deux temps, avec une fausse joie d’une minute. Alors qu’ils célébraient leur titre, les Français ont vu le coach du Comité olympique russe demander un challenge sur l’action décisive pour une supposée faute au filet de la part des Bleus. Mais le visionnage vidéo du corps arbitral a permis de confirmer le point (15-12).

Palmarès en or pour Stephen Boyer

L’équipe de France balaye une nouvelle fois le Comité olympique russe qu’elle avait déjà battu en match de poule (3-1) mais ouvre surtout son compteur dans les JO.

La France participait à ses cinquièmes Jeux Olympiques mais son meilleur résultat était jusqu’alors sa huitième place en 1988. La France prive son adversaire d’un nouveau titre. La Russie comptabilise quatre médailles d’or obtenues en 1964, 1968, 1980 et 2012.

Du haut de son mètre 96, Stephen Boyer offre à La Réunion une nouvelle médaille d’or en sport collectif après celle de Melvyn Richardson un peu plus tôt ce samedi. Le joueur du club Qatari Al-Arabi SC Doha ajoute une ligne à son palmarès international après la Ligue Mondiale 2017. Stephen Boyer est entré en jeu au cours du troisième et quatrième set sans toutefois marquer un point. Son coéquipier et star de l’équipe, EarvinNgapeth, a de nouveau fait parler son talent. Sans surprise, il est le meilleur joueur de la finale en inscrivant 26 points. Le meilleur russe a marqué 21 points.

Les joueurs tricolores offrent à leur sélectionneur Laurent Tillie la plus belle des sorties. Il s’agissait pour lui du dernier match à la tête de l’équipe de France de volleyball.

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentDe l’or pour Melvyn Richardson
Article suivantLa une de l’Équipe
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici