L’un des plus célèbres réunionnais, l’aviateur Roland Garros a enfin sa statue à son nom à l’entrée du célèbre stade de tennis éponyme. Une commande de la Fédération Française de tennis qui vient ainsi honorée son exploit de la première traversée la Méditerranée en avion. Une œuvre de six mètres tout en métal réalisée par l’artiste Caroline Brisset.

Le célèbre aviateur réunionnais dont le nom est synonyme de l’un des plus grands tournois de tennis au monde vient d’être immortalisé par une statue géante à son effigie. L’occasion de découvrir pourquoi le célèbre tournoi porte le nom de Roland Garros.

L’hommage ne va pas passer inaperçu. Roland Garros vient d’être honoré d’une statue de 6m de haut dans le stade qui porte son nom à Paris. Cette commande de la Fédération Française de Tennis (FFT) auprès de l’artiste Caroline Brisset va à présent rappeler au monde entier qu’un petit Réunionnais fut le premier homme à traverser la Méditerranée en avion.

La statue est une représentation d’un célèbre cliché de l’aviateur accoudé à son cockpit. Elle a été baptisée “The cloud kisser”, rappelant son surnom de “l’homme qui flirte avec les nuages”.

En 1928, les célèbres Mousquetaires composés de Jacques Brugnon, Jean Borotra, Henri Cochet et René Lacoste doivent affronter les États-Unis en finale de la Coupe Davis. Pour l’occasion, un stade doit être érigé. Le club de rugby du Stade Français cède 3 hectares de terrain situé à la Porte d’Auteuil pour l’occasion. Son président, Émile Lesleur, n’a qu’une seule exigence : que le stade porte le nom de son coéquipier et ami, Roland Garros.

Photo FB

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentOn a adapté la feuille de route
Article suivantObjectif, les Mondiaux
Pierre Marchal
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici