L’Equipe de France de Football rate l’occasion de se qualifier dès ce samedi pour la phase à élimination directe de l’Euro 2020. Victorieux de l’Allemagne en ouverture, les Bleus affrontaient, samedi à Budapest la Hongrie dans un stade plein. Objectif : décrocher leur billet pour les huitièmes de finale de l’UEFA Euro 2020. Le match nul remet tout en question. Et la victoire de l’Allemagne face au Portugal relance le jeu et change la donne.

Personne n’aurait misé sur un match nul ou une victoire de la Hongrie sur la France. Les Bleus ont pêché par excès de confiance et n’ont pas su concrétiser de nombreuses occasions. Karim Benzema n’a pas été convaincant, ne trouvant pas le chemin des buts. Il lui reste encore peu de temps pour s’intégrer dans l’équipe et trouver ses marques. Le sélectionneur Didier Deschamps lui garde néanmoins toute sa confiance : « Avec son expérience, je ne pense pas qu’il y ait de doutes. Il fait de bonnes choses mais, comme tout attaquant, il lui a manqué de concrétiser lors des amicaux et des deux premiers matches à l’Euro. Il a suffisamment de vécu pour passer outre. Il sait qu’il est attendu sur cet aspect mais ce n’est pas que ça. Un attaquant a besoin de marquer mais l’essentiel, c’est qu’il garde la confiance et ma confiance ».

L’Equipe de France se fait surprendre par la modeste équipe hongroise. Dans la chaleur du stade de Budapest, le onze tricolore a même failli tout bonnement perdre le match. La Hongrie était pourtant réputée comme étant l’équipe la plus faible du groupe F composé de l’Allemagne et du Portugal, respectivement championne du monde en 2014 et d’Europe en 2016.
La France s’est fait surprendre juste avant la mi-temps. Le défenseur Attila Fiola a bénéficié d’un superbe ballon à une touche dans la profondeur de son coéquipier Nemanja Nikolic pour s’en aller battre le gardien des Bleus Hugo Lloris (1-0 pour la Hongrie). Le premier but de la partie a été inscrit dans les arrêts de jeu de la première mi-temps (45ème + 2).

Ce but qui est arrivé à contre-courant de la domination territoriale française avait de quoi faire regretter une opportunité en or pour les Bleus à la 32ème minute. Kylian Mbappé a superbement contrôlé une passe en hauteur de Griezmann avant de passer le ballon en retrait pour Benzema qui, malheureusement, a envoyé le ballon à côté de la cage du portier hongrois dans une reprise sans contrôle.

La France a finalement pris un point grâce à Antoine Griezmann à la 66e minute de jeu. L’attaquant a bénéficié d’un ballon repoussé par la défense hongroise pour pousser le ballon dans les filets.

Il faudra aller chercher la qualification pour les 8èmes de finale face au Portugal dans le troisième et dernier match de groupe.

Photo: FFF

Le onze titulaire de l’équipe de France :
Lloris (cap.) – Pavard, Varane, Kimpembe, Digne – Pogba, Kanté, Rabiot – Griezmann – Benzema, Mbappé

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentReshad De Gerus garde confiance.
Article suivantJohanne Defay remporte le surf Ranch Pro
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici