Les résultats des groupes B et C, lundi 21 juin, qualifient les Bleus en huitièmes de finale de l’UEFA Euro 2020, au pire comme l’un des meilleurs troisièmes.

Les victoires dans le groupe B du Danemark contre la Russie (1-4), de la Belgique face à la Finlande (0-2) et, dans le groupe C, de l’Autriche sur l’Ukraine (0-1), lundi 21 juin lors de la dernière journée de leur phase de poules, ont indirectement envoyé l’Équipe de France en huitièmes de finale de l’UEFA Euro 2020.
Ces résultats cumulés assurent en effet aux Tricolores de terminer au pire parmi les quatre meilleurs troisièmes de groupe, déjà nantis de quatre points après leur succès sur l’Allemagne (1-0) et leur match nul contre la Hongrie (1-1). Les Bleus peuvent ainsi préparer sereinement leur dernière rencontre du groupe F, mercredi 23 juin face au Portugal à la Puskas Arena de Budapest. Tout en gardant l’ambition de terminer premiers de leur poule en cas de succès face aux Portugais.
Sont également mathématiquement qualifiés pour les huitièmes de finale avant les dernières rencontres du premier tour, mardi et mercredi : Italie, Pays de Galles et Suisse (groupe A), Belgique et Danemark (B), Pays-Bas et Autriche (C), République tchèque et Angleterre (D), ainsi que la Suède (E).

Dembélé forfait

Touché samedi lors de Hongrie-France (1-1), l’attaquant des Bleus Ousmane Dembélé est contraint de déclarer forfait pour la suite de l’UEFA Euro 2020.
Contraint de sortir avant la fin du match Hongrie-France samedi (1-1), l’attaquant des Bleus Ousmane Dembélé (24 ans, 27 sélections) a passé des examens radiologiques dimanche soir à l’hôpital de Budapest. Les délais de rétablissement sont incompatibles avec son maintien dans le groupe qui dispute actuellement l’UEFA Euro 2020.
Des échanges ont eu lieu dès dimanche entre les staffs médicaux de l’Équipe de France et du FC Barcelone.
Après s’être entretenu avec le joueur et le docteur Franck Le Gall, le sélectionneur Didier Deschamps a pris acte du forfait d’Ousmane Dembélé.

Texte : FFF
Photos : Simon Morcel (FFF)

   Envoyer l'article en PDF   
Article précédentLe Marathon des Mirmillons
Article suivantEscalade : Coupe du monde de bloc et de difficulté 2021 – Innsbruck – 3 réunionnaises en lice
Installé à la Réunion depuis 28 ans. Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, puis fondateur d’une agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici